L'Écho-Marché - novembre 2023

L'Écho-Marché

 

L'Écho-Marché est le bulletin mensuel du Service d’information sur les marchés. Il fait le point sur les événements du mois qui ont fait réagir le marché des grains. Il est publié le premier jour ouvrable de chaque mois.


Dernière édition : Novembre 2023

Date de publication : 5 décembre 2023

 

LE RAPPORT MENSUEL DE l’USDA

Le rapport mensuel de l’USDA est plutôt baissier, avec une hausse des rendements du maïs et du soya aux États-Unis.

MAÏS

Le rendement du maïs aux États-Unis s’est accru 1,9 boisseau à l’acre (bu/a) pour se situer à 174,9 bu/a, augmentant la production de 170 millions de boisseaux (Mbu) pour s’établir à 15 234 Mbu. La demande pour la consommation animale s’est élevée de 50 Mbu, la demande pour l’éthanol s’est rehaussée de 25 Mbu et les exportations ont été redressées de 50 Mbu. Les stocks en 2024 se sont renforcés de 45 Mbu pour se situer à 2 156 Mbu. Le prix moyen aux producteurs a diminué de 0,10 $/bu pour s’établir à 4,85 $/bu.

Sur l’échiquier mondial, la production s’est redressée de 1,5 million de tonnes (Mt) en Ukraine et de 1,4 Mt en Russie, tandis qu’elle a été réduite de 0,9 Mt au Mexique. Les exportations ont été élevées de 0,5 Mt en Ukraine et de 1,1 Mt en Russie. Les stocks de fin ont été augmentés de 2,59 Mt.

 

SOYA

Le rendement du soya aux États-Unis s’est renforcé de 0,3 bu/a pour se situer à 49,9 bu/a, augmentant la production de 25 Mbu pour s’établir à 4 129 Mbu. Les stocks en 2024 ont été élevés de 25 Mbu pour se situer à 245 Mbu. Le prix moyen est demeuré inchangé à 12,90 $/bu.

À l’international, la production brésilienne de soya s’est accrue de 2 Mt en 2022-2023 pour atteindre le record de 158 Mt. Les importations chinoises pour 2022-2023 ont chuté de 1,15 Mt et la trituration a augmenté de 1 Mt en 2022-2023 et en 2023-2024. Les stocks de fin ont diminué de 1,11 Mt.

 

BLÉ

Les importations de blé aux États-Unis ont été renforcées de 10 Mbu, et la demande alimentaire a été réduite de 4 Mbu, d’où une hausse des stocks de fin de 14 Mbu pour s’établir à 684 Mbu. Le prix moyen aux producteurs a baissé de 0,10 $/bu pour s’établir à 7,20 $/bu (tous blés confondus).

Sur la scène internationale, la production a chuté de 1,5 Mt en Argentine, de 2,95 Mt en Inde et de 1 Mt au Kazakhstan, tandis qu’elle a augmenté de 5 Mt en Russie. Les importations chinoises se sont accrues de 1 Mt. Les exportations ont été redressées de 1 Mt en Ukraine et ont diminué de 1,5 Mt en Argentine. Les stocks de fin ont été rehaussés de 0,56 Mt.

 


 * Estimations ** Prévisions

Source: USDA - 9 novembre 2023

 

 

 

L'ÉTAT DES CULTURES AUX ÉTATS-UNIS

La récolte de soya est terminée, tandis que celle de maïs est complétée à 96 %, soit comparable à la moyenne quinquennale à 95 %. Les semis de blé d’automne sont également terminés et la condition de bonne à excellente se situe à 50 %, ce qui n’est pas excellent, mais meilleur que l’an passé. La prochaine édition du rapport sur l’état des cultures de l’USDA sera publiée le 1er avril 2024.

 

LA DEMANDE CHINOISE

Le temps sec au Brésil a poussé les acheteurs chinois à se tourner vers les grains provenant des États-Unis. Depuis le début du mois, la Chine a acheté au moins 4,27 Mt de soya. Les ventes américaines de soya à la Chine pour l’année 2023-2024 à 16,98 Mt sont loin d’être près de la moyenne des trois dernières années à 24,22 Mt, mais c’est un pas dans la bonne direction. En octobre, la Chine a importé 2,04 Mt de maïs, 5,16 Mt de soya et 660 000 tonnes de blé, ce qui représente respectivement par rapport à l’an passé une hausse de 273 %, une hausse de 25 % et une baisse de 47 %. Toujours par rapport à l’année dernière, le volume total des importations pour les dix premiers mois de l’année se situe à 18,6 Mt de maïs (-2 %), 82,4 Mt de soya (+15 %) et 10,83 Mt de blé (+38 %).

 

L'AMÉRIQUE DU SUD

Au Brésil, les ensemencements sont complétés à 74 % pour le soya et à 83 % pour le maïs dans le centre-sud du pays, comparativement à l’année dernière à respectivement 87 % et 88 %. Ces retards des semis sont causés par des conditions météo extrêmes : une sécheresse dans tout le pays, sauf dans le sud en raison d’inondations. En Argentine, les semis sont terminés à 44 % pour le soya et à 32 % pour le maïs, comparativement à la moyenne quinquennale à environ 55 % et 37 %. Le temps sec a ajouté beaucoup d’incertitudes sur les récoltes, mais les pluies de la dernière semaine de novembre ont rassuré les marchés et risquent d’accélérer les semis.

 

L'ÉTAT DES RÉCOLTES AU QUÉBEC

Selon La Financière agricole du Québec, en date du 14 novembre, les récoltes sont terminées à 76 % pour le maïs et à 98 % pour le soya, ce qui est comparable à la moyenne des trois dernières années.

 

LE MARCHÉ LOCAL

La base pour livraison immédiate du maïs s’est élevée de 0,10 $ US/bu, tandis que celle du soya a diminué de 0,15 $ US/bu pour les situer respectivement à 0,25 $ US/bu et -0,68 $ US/bu.

 


LES PRIX LOCAUX

Le tableau et le graphique suivants présentent l'évolution du prix au comptant du maïs et du soya par période de livraison.

1- MAÏS ET SOYA

 

Source: Marché local (FAB Ferme), PGQ - au 1er décembre 2023

 

SourceMarché local (FAB Ferme), PGQ - au 1er décembre 2023

 

2- CÉRÉALES

Le tableau suivant indique l’évolution du prix courant des céréales et de celui du canola au cours des derniers mois. En consultant directement les diffusions du marché local, vous pourrez observer les prix minimums et les maximums.

Évolution du prix courant des céréales et du canola par mois

 

Source: Marché local (FAB Ferme), PGQ - au 1er décembre 2023

 

Rapports à surveiller en septembre :

 

 


 

Service de l'information sur les marchés

Téléphone: 450 679-0540