Production durable

Production durable

Les Producteurs de grains du Québec (PGQ) sont impliqués en développement durable, aussi bien au niveau provincial qu’à l’échelle canadienne. Les PGQ ont réalisé des travaux (projets de recherche, publications communiqués, études, ateliers, etc.) au cours des dernières années. Ces activités visent essentiellement à établir un topo détaillé de la réalité de la production locale des grains et à prioriser les interventions ayant pour but de réduire l’empreinte environnementale et améliorer la situation socioéconomique du secteur. Les PGQ retiennent des orientations stratégiques et mettent en œuvre des actions de développement durable auxquelles s'applique une révision périodique en respectant le contexte de la production et les attentes des utilisateurs de grains. Le principe de développement durable s’articule autour de l’optimisation des ressources et intrants, de la réduction de la pollution diffuse, de la cohabitation harmonieuse avec les autres secteurs de production, de la communauté, et de l'amélioration de la biodiversité. 

Parmi les actions récentes entreprises en développement durable, on note l’Analyse environnementale et socioéconomique du cycle de vie de la production de grains au Québec, qui a permis de mesurer l’impact de chacune des actions de la production sur l’empreinte globale du secteur. De cette analyse, les PGQ ont produit des fiches aide-mémoire pour les bonnes pratiques de gestion. On note aussi la production d’une trousse sur la biosécurité à la ferme, etc.

Au niveau canadien, les PGQ sont activement impliqués dans les différentes tribunes, groupes de travail, etc. dont la mission est d’entreprendre des stratégies et des initiatives en développement durable. Les PGQ sont membres de la Table ronde canadienne sur les cultures durables et de la Table ronde sur les grains.

Pour aller plus loin

Sur le même thème

  • Agronomie

    Interventions des PGQ en matière d'agronomie

  • Recherche et développement

    Les projets de recherche portent essentiellement sur l’amélioration génétique des principales cultures du Québec.

Pourrait vous intéresser