Rapports - USDA


Publié le: 08 février 2018

Analyse du rapport du 8 février 2018

 

Le rapport mensuel de l'USDA est neutre. Il comporte peu de changements par rapport au mois passé, et aucune surprise. La seule modification apportée à l’offre et la demande de maïs aux États-Unis est une hausse de 125 millions de boisseaux (Mbu) des exportations, ce qui se traduit par une baisse équivalente des stocks en 2018 qui s’établissent à 2,35 milliards de boisseaux (Gbu), contre 2,29 Gbu en 2017. Le prix médian projeté pour 2017-2018 augmente de 5 ¢/bu pour atteindre 3,30 $/bu FAB ferme, comparativement à 3,36 $/bu l’an passé. Pour le soya, le seul changement apporté à l’offre et la demande américaines est une baisse de 60 Mbu des exportations, ce qui se traduit par une hausse similaire des stocks en 2018 qui s’établissent à 530 Mbu, contre 302 Mbu en 2017. La fourchette des prix est resserrée de 10 ¢ aux deux extrémités et le prix médian est inchangé à 9,30 $/bu, contre 9,47 $/bu l’an passé. Quant au blé, la consommation pour l’alimentation humaine augmente de 5 Mbu, tandis que les exportations baissent de 25 Mbu. Par conséquent, les stocks en 2018 augmentent de 20 Mbu pour atteindre 1 Gbu, comparativement à 1,18 Gbu en 2017. La fourchette des prix est resserrée de 5 ¢ aux deux extrémités et le prix médian est inchangé à 4,60 $/bu (tous blés confondus), contre 3,89 $/bu l’an passé. On pourrait donc qualifier ce rapport de légèrement positif pour le maïs américain et de quelque peu négatif pour le blé et le soya puisque les estimations des stocks en 2018 baissent un peu pour le maïs, tandis que les inventaires de soya et de blé augmentent un peu.

 

Au niveau international, l’USDA a augmenté d’un demi-million de tonnes la production de blé en Argentine et en Ukraine qui s’établissent à 18 millions de tonnes (Mt) et 27 Mt, respectivement. Les estimations des exportations sont en hausse pour l’Argentine (12,5 Mt; +0,6 Mt), le Canada (22,5 Mt; +0,5 Mt) et la Russie (36 Mt; +1 Mt), et en baisse pour l’Union européenne (26 Mt; -1 Mt). Suite au manque de pluie en Argentine, l’USDA réduit sa prévision de la production argentine de maïs de 3 Mt pour l’établir à 39 Mt, ce qui se traduit par une diminution de 1,5 Mt des exportations argentines qui s’établissent à 27,5 Mt. Les exportations brésiliennes du maïs augmentent d’1 Mt, tandis que celles de l’Ukraine baissent de 0,5 Mt en raison d’une baisse de la production ukrainienne de maïs de près d’1 Mt. Finalement, en ce qui a trait au soya, l’USDA augmente la prévision de la production brésilienne de 2 Mt pour l’établir à 112 Mt, soit proche du niveau record de l’an passé, et réduit l’estimation de la récolte argentine de 2 Mt pour la situer à 54 Mt. Les exportations de soya du Brésil augmentent de 2 Mt pour atteindre un niveau record de 69 Mt en 2017-2018.

 

 

  

 

Versions abrégées du rapport de l'offre et de la demande pour le maïs et le soya américains du 8 février 2018

 
 

Maïs

OD Mais 

Soya 

OD Soya

 

Version Excel

Version Excel

     

Consultez les liens suivants pour avoir accès aux plus récents rapports complets de l'USDA:

 

Rapport de l'offre et la demande mondiales - Dernière mise à jour: 8 février 2018

  • Prochaine publication: 8 mars 2018

 

Rapport sur les stocks de grains - Dernière mise à jour: 12 janvier 2018

  • Prochaine publication: 29 mars 2018

 

Rapport sur les intentions d'ensemencement - Dernière mise à jour: 31 mars 2017

  • Prochaine publication: 29 mars 2018

 

Rapport des superficies ensemencées - Dernière mise à jour: 30 juin 2017

  • Prochaine publication: 29 juin 2018

Sur le même thème

Pourrait vous intéresser