Rapports - USDA


Publié le: 09 février 2017

Analyse du rapport du 9 février 2017

 

Pour résumer en quelques mots le rapport de l’USDA sur les estimations de l’offre et la demande dans le secteur des grains : c’est le statu quo aux États-Unis, alors que le portrait mondial s’améliore. Tout d'abord, le bilan américain du soya demeure inchangé, à l’exception de la fourchette de prix qui se resserre de 10 ¢/bu, situant le prix médian à 9,50 $/bu. En fait, la stabilisation des exportations a de quoi étonner. L’USDA déclare être conscient du rythme rapide des exportations par rapport à l’an dernier, toutefois, il estime que l’Amérique du Sud sera plus compétitive lorsque les grains seront récoltés et livrés aux ports. Sur l’échiquier mondial, l’infortune de la production argentine, qui baisse de 1,5 Mt, explique en majeure partie la réduction des inventaires mondiaux de 1,94 Mt.

 

Le portrait du maïs est pratiquement identique au mois passé, si ce n’est de la hausse de 35 millions de boisseaux (Mbu) pour la demande de produits alimentaires, de semences et de produits industriels, notamment celle de l’éthanol qui grimpe de 25 Mbu; les inventaires de maïs déclinent donc de 35 Mbu. La fourchette de prix se contracte de 10 ¢/bu et le prix médian demeure le même à 3,40 $/bu. À l’international, la production s’accroît, mais moins que la demande, ce qui entraîne une diminution des inventaires. La production fait un bond de 1 Mt en Ukraine grâce à une correction des rendements, et de 1,5 Mt au Mexique, car les superficies ensemencées sont plus élevées que prévu. La demande connaît une croissance de 1,1 Mt au Mexique, et de 4 Mt en Chine en raison d’une augmentation des taxes à l’importation de drêche de distillerie américaine et d’une volonté gouvernementale de trouver un débouché aux importants inventaires. De surcroît, les stocks s’amenuisent de 3,42 Mt grâce à la Chine.

 

Seul le bilan du blé est positif aux États-Unis. Les exportations américaines sont redressées de 50 Mbu, tandis que la demande alimentaire se replie de 3 Mbu. Les inventaires plongent donc de 47 Mbu. Néanmoins, ceux-ci restent au niveau le plus élevé depuis la fin des années 80. Le prix médian s’apprécie de 5 ¢/bu pour atteindre 3,85 $/bu. Le portrait mondial est plus positif encore, avec une réduction des inventaires de 4,68 Mt. La production s’effondre de 3 Mt en Inde et de 1,5 Mt au Kazakhstan. La demande se renforce de 1,3 Mt au Vietnam et de 1 Mt en Chine, en raison de la demande pour le blé fourrager. Les exportations russes et kazakhes diminuent et sont partiellement compensées par l’Ukraine.

 

 

  

 

Versions abrégées du rapport de l'offre et de la demande pour le maïs et le soya américains du 9 février 2017

 
 

Maïs

OD Mais 

Soya 

OD Soya

 

Version Excel

Version Excel

     

Consultez les liens suivants pour avoir accès aux plus récents rapports complets de l'USDA:

 

Rapport de l'offre et la demande mondiales - Dernière mise à jour: 9 février 2017

  • Prochaine publication: 9 mars 2017

 

Rapport sur les stocks de grains - Dernière mise à jour: 12 janvier 2017

  • Prochaine publication: 31 mars 2017

 

Rapport sur les intentions d'ensemencements - Dernière mise à jour: 31 mars 2016

  • Prochaine publication: 31 mars 2017

 

Rapport des superficies ensemencées - Dernière mise à jour: 30 juin 2016

  • Prochaine publication: 30 juin 2017

Sur le même thème

Pourrait vous intéresser