L'Éditorial des marchés - 21 novembre 2018

Le prix du maïs : exceptionnel, élevé, intéressant ou pas si mal?

 

Par : Ramzy Yelda, analyste principal des marchés, Producteurs de grains du Québec

 

Une certaine controverse a éclaté au cours des dernières semaines quant au prix local du maïs. En fait, la controverse n’est pas vraiment reliée au niveau du prix en tant que tel, mais plutôt à son évaluation, au qualitatif utilisé pour le décrire.

 

Commençons par les chiffres. Malgré la pression du battage, le prix spot du maïs pour livraison à la récolte s’est maintenu en moyenne autour de 197 à 198 $/tonne FAB ferme, alors que l’an passé il avait baissé à 185-188 $/tonne à cette même période. On parle donc d’un gain d’une dizaine de dollars cette année : c’est bien, mais il n’y a pas de quoi pavoiser. Décomposons maintenant ce prix. Pour livraison à la récolte, les bases en dollars canadiens et américains sont relativement stables autour de 1,34 $ CA/bu et 0,14 $ US/bu. L’an passé, elles étaient autour de 1,27 $ CA/bu et 0,26 $ US/bu. Quant à la Bourse de Chicago, le contrat à terme courant du maïs pour la période allant du 1er octobre au 15 novembre est plus élevé cette année qu’en 2017, avec un écart moyen de 0,21 $ US/bu. Finalement, depuis le début d’octobre, le huard s’est transigé autour de 76 ¢ US, contre 78 ¢ US pour cette même période en 2017. Donc, malgré une base US moins élevée cette année, le prix local a bénéficié : 1/ d’un huard plus faible qui s’est traduit par une base en dollars canadiens un peu plus ferme; 2/ et surtout d’un contrat à terme plus élevé. Quant aux prix différés du maïs, pour livraison de décembre 2018 à mars 2019, ceux-ci ont été assez stables au cours des 6 dernières semaines avec une moyenne de 211 $/tonne.

 

Finalement, la moyenne cumulative des prix pour toutes les ventes de l’année en cours est de 207 $/tonne. Mettons ce prix en perspective. Au cours des 5 dernières années, le prix moyen annuel du maïs a varié entre 197 $ en 2013-2014 et 207 $ la tonne en 2014-2015 – il a été de 201,50 $/tonne l’an passé. On est donc dans la fourchette supérieure de l’intervalle des prix, mais ce n'est rien de dramatique. Certes, on pourrait trouver des prix du maïs nettement plus élevés en 2011-2012 (265 $/tonne) et 2012-2013 (267 $/tonne). Cependant, ces 2 années avaient été exceptionnelles : les contrats à terme avaient atteint des niveaux records en raison de la sécheresse qui avait d’abord frappé l’Amérique du Sud, puis les États-Unis. Certains producteurs québécois avaient vendu du maïs à plus de 350 $/tonne!

 

Les prix actuels du maïs sont donc un peu plus élevés que ceux de l’an passé, mais ils demeurent dans la fourchette quinquennale. Alors, quel qualificatif est le plus approprié pour décrire le prix du maïs? Exceptionnel? Certainement pas! On est très loin des 300+ $/tonne du début de la décennie. Alors, élevé, intéressant ou pas si mal? Si je me base sur le seuil des 200 $/tonne FAB ferme, notre prix repère des 5 dernières années, je dirais que les prix actuels ne sont pas si mal, et ils pourraient devenir intéressants au cours des prochains mois. En effet, notre production est projetée demeurer inchangée par rapport à l’an passé. Par contre, la demande pourrait être très ferme, particulièrement à l’exportation – aussi bien en Ontario, qui souffre d’une qualité désastreuse cette année, qu’à l’international alors que l’offre mondiale est restreinte par une mauvaise récolte au Brésil. Notre situation de l’offre et de la demande de maïs pourrait donc se resserrer cette année, ce qui mettrait une certaine pression haussière sur les prix une fois la période du battage écoulée.

 

 


De temps à autre, au gré des besoins et de l’actualité, j’écrirai un éditorial sur un sujet touchant la commercialisation des grains. Cet éditorial reflètera une opinion personnelle qui ne sera pas nécessairement représentative de la position officielle des Producteurs de grains du Québec.

 

Sur le même thème