L'Écho-Marché - Juillet 2019


Publié le: 03 juillet 2018

L'Écho-Marché

 

L'Écho-Marché est le bulletin mensuel du Service d’information sur les marchés. Il fait le point sur les événements du mois qui ont fait réagir le marché des grains. Il est publié le premier jour ouvrable de chaque mois.


Dernière édition : Juillet 2019

Date de publication : 6 août 2019

 

LE RAPPORT MENSUEL DE l’USDA SUR L'OFFRE ET LA DEMANDE

Dans son rapport de juillet, l’USDA a réutilisé les superficies ensemencées du 28 juin, alors qu’il avait annoncé qu'une nouvelle enquête sur celles-ci aurait lieu. L’USDA corrigera ses données sur les superficies ensemencées dans son édition du mois d’août. Entre-temps, nous devons nous contenter des chiffres soumis en juin.

 

MAÏS

Les stocks de début sont en hausse de 145 millions de boisseaux (Mbu) par rapport au mois passé, pour se situer à 2,34 milliards de boisseaux (Gbu), en raison de la forte baisse des exportations en 2018-2019. La superficie du maïs s’est élevée à 91,7 millions d’acres (Ma) et l’estimation du rendement est inchangée par rapport au mois passé à 166 bu/a, ce qui donne une production de 13,88 Gbu, soit une baisse de 4 % par rapport à l’an passé. La consommation animale s’est accrue de 25 Mbu et les inventaires de fin se sont établis à 2 Gbu en 2020. Le prix moyen aux producteurs est en baisse de 10 ¢ pour s’établir à 3,70 $/bu, contre 3,60 $/bu pour 2018-2019.

Sur l’échiquier mondial, la récolte en Argentine a gagné 2 millions de tonnes (Mt) pour s’établir à 51 Mt, et les exportations argentines et brésiliennes ont été redressées de 1 Mt, atteignant réciproquement 35 Mt. En Ukraine, la production de maïs a été haussée de 1 Mt et les exportations se sont accrues de 1 Mt.

 

SOYA

Quant au soya, les stocks de début ont diminué de 20 Mbu par rapport à juin, pour s’établir à 1,05 Gbu. La superficie du soya chute donc à 80 Ma et le rendement a été corrigé à la baisse à 48,5 bu/a, ce qui donne une production de 3,85 Gbu, en baisse de 15 % par rapport à l’an passé. Les exportations ont fléchi de 75 Mbu par rapport au mois passé, d’où un niveau de stocks de fin de 795 Mbu. Le prix moyen aux producteurs s’est apprécié de 15 ¢ pour s’établir à 8,40 $/bu, contre 8,50 $/bu pour l’année en cours. Les inventaires mondiaux de soya sont censés chuter de plus de 8 Mt en 2020, principalement en raison de la baisse des stocks américains.

 

BLÉ

Pour le blé, les stocks en 2019 se sont inclinés de 30 Mbu par rapport au mois passé. La superficie ensemencée a diminué de 200 000 acres, mais le rendement est passé de 48,7 à 50 bu/a. La production a alors gagné 18 Mbu pour s’établir à 1,92 Gbu, soit 2 % de plus qu’en 2018. Les exportations ont été relevées de 50 Mbu en raison du bon rythme des ventes jusqu'à maintenant. Par conséquent, les inventaires de fin ont baissé à 1 Gbu. Le prix moyen aux producteurs s’est apprécié de 10 ¢ pour s’établir à 5,20 $/bu, contre 5,16 $/bu l’an passé (tous blés confondus).

Au niveau international, la production de blé a chuté de 9,4 Mt, principalement en raison des réductions de 3,8 Mt en Russie et de 1,5 Mt en Australie. Les exportations ont fléchi de 3,5 Mt en Russie et de 1 Mt en Australie. Par conséquent, la prévision de la hausse des stocks est un peu plus modérée que celle du mois passé : 286,5 Mt en 2020, contre 275 Mt en 2019.

 

 


 

* Estimations ** Prévisions

Source: USDA - 11 juillet 2019

 

L'ÉTAT DES CULTURES AUX ÉTATS-UNIS

Selon l’état des cultures de l’USDA, en date du 28 juillet, la condition de bonne à excellente est de 58 % pour le maïs, 54 % pour le soya et 73 % pour le blé de printemps. Par rapport à la moyenne quinquennale, les récoltes sont complétées à 75 % pour le blé d’automne (-11 %). La météo de juillet a permis de rattraper partiellement le retard de développement des cultures causé par les semis tardifs.

 

LE DOLLAR CANADIEN

Les tensions diplomatiques entre les États-Unis et l’Iran ont fait augmenter le prix du pétrole brut en Bourse. Toutefois, le dollar américain s’est également apprécié. Par conséquent, la devise canadienne est restée stable entre 76 et 76,5 ¢ US au cours de juillet.

 

LES BASES LOCALES

Pour une livraison immédiate, la base locale du maïs s’est appréciée de 40 ¢ CA/bu (39 ¢ US/bu), se situant à 2,44 $ CA/bu (85 ¢ US/bu), tandis que celle du soya s’est inclinée de 26 ¢ CA/bu (-6 ¢ US/bu), s’établissant à 2,51 $ CA/bu (-17 ¢ US/bu). Pour une livraison à la récolte, la base du maïs en dollars canadiens est restée la même, mais en dollars américains, elle s’est élevée de 11 ¢ US/bu, pour se situer à 1,36 $ CA/bu. La base du soya pour une livraison à la récolte s’est grandement accrue, soit de 38 ¢ US/bu, et elle s’est élevée de 12 ¢ CA/bu, pour se situer à 2,58 $ CA/bu (-18 ¢ US/bu).

 

 


LES PRIX LOCAUX

Le tableau et le graphique suivants présentent l'évolution du prix au comptant du maïs et du soya par période de livraison.

1- MAÏS ET SOYA

 Source: Marché local (FAB Ferme), PGQ - au 5 août 2019



 SourceMarché local (FAB Ferme), PGQ - au 5 août 2019

 

2- CÉRÉALES

Le tableau suivant indique l’évolution du prix courant des céréales et de celui du canola au cours des derniers mois. En consultant directement les diffusions du marché local, vous pourrez observer les prix minimums et les maximums.

Évolution du prix courant des céréales et du canola par mois

Source: Marché local (FAB Ferme), PGQ - au 5 août 2019


 

Rapports à surveiller en août:

 


 

Service de l'information sur les marchés

Téléphone: 450 679-0540