Chronique TCN - 26 septembre 2018

Les rendements au Québec se précisent

Chronique Les tendances de la Terre de chez nous publiée le 26 septembre 2018

Par Étienne Lafrance, agent d'information sur les marchés

 

Le 19 septembre, Statistique Canada a publié ses estimations de rendement des cultures basées sur des images satellites. Le rapport du 31 août reposait plutôt sur une enquête réalisée en juillet auprès des agriculteurs.

 

Dans le rapport de septembre, le rendement du maïs au Québec a été redressé, de sorte qu’il est similaire à celui de l’an passé. Le soya a battu un nouveau record de rendement et de production. Le rendement du blé a été corrigé à la baisse et le rapport précise que cette production a décliné de 7 % en raison d’une diminution des superficies en 2018. En ce qui a trait à l’orge, le rendement et la récolte ont été révisés en légère baisse comparativement à 2017. Le rendement de l’avoine est inchangé et la production devrait revenir à un niveau plus normal, contrairement au creux historique de l’an passé. Le rendement du canola a un peu augmenté, mais il demeure toujours inférieur au record de l’an dernier.

 

Ces nouvelles données pourraient altérer la dynamique des marchés. Premièrement, le maïs est passé d’une situation de déficit à une stabilisation de la production, ce qui devrait avoir un impact négatif sur les bases au Québec pour la nouvelle année récolte. Deuxièmement, les données sur les céréales démontrent une réduction de la production par rapport à l’an dernier, ce qui pourrait raffermir davantage les prix.

 

La méthodologie employée par Statistique Canada est encore relativement nouvelle, mais elle a fait ses preuves, notamment l’année passée où les résultats se trouvaient très près des données finales. Toutefois, un doute persiste quant au rendement du soya, doute qui a d’ailleurs été soulevé au cours de la récente Tournée des grandes cultures : les plants de soya semblent avoir produit de nombreuses gousses, mais la question est de savoir si ces dernières contiendront une quantité adéquate de fèves. La réponse sera dévoilée le 6 décembre prochain lors de la publication des estimations finales des rendements.

 

 


 

Pour aller plus loin

Sur le même thème