Mise en marché : bien connaître le grade de vos grains avant la vente

Mise en marché : assurez-vous de bien connaître le grade de vos grains avant la vente

Connaître le grade de son maïs en vue de sa commercialisation sera crucial cette année. En effet, étant donné les mauvaises conditions de semis ainsi que la croissance et les récoltes difficiles, la qualité des grains sera très variable d’une région à l’autre, d’un producteur à l’autre, d’un champ à l’autre, voire dans un même champ. Ainsi, le marché du Québec risque d’être confronté à un manque de maïs ayant un poids spécifique élevé, tandis que du maïs de grade 4, 5 ou « échantillon » sera en surabondance.

Par conséquent, il faut s’attendre à ce que les acheteurs paient une prime pour du maïs de grade 2 avec un poids spécifique de plus de 68 kg/hl, par rapport à un maïs de grade 2 de 66 kg/hl ou de grade 3. À l’opposé, des escomptes seront appliqués pour du maïs de grade inférieur à 3. Notez que le montant de la prime et de l’escompte est déterminé par votre acheteur et que celui-ci peut varier d’un acheteur à l’autre.

Le classement des grains ayant des conséquences financières importantes, les Producteurs de grains du Québec tiennent à vous rappeler certains principes à la base de ce processus d’évaluation. Il importe de mentionner que les facteurs déterminants des grades varient selon chaque grain.

Généralement, pour le maïs, les différentes caractéristiques suivantes seront considérées : le poids spécifique, le taux de grains endommagés, incluant les grains chauffés, et le taux de matières étrangères. Le grade est déterminé par le facteur de classement dont le niveau est le plus bas. Par exemple, lorsqu’au moins un des facteurs ne satisfait pas aux caractéristiques du grade 5, le grain devient alors « échantillon », accompagné du qualificatif attribué au facteur le plus bas le concernant (poids léger, endommagé, échauffé, maïs fendillé et matières étrangères en sont les principaux). Il est à noter que seul un détenteur de permis de classement de grain peut déterminer officiellement le grade du grain et que, pour ce faire, la prise d'un échantillon doit être réalisée au lieu de livraison.

Pour plus d’informations sur l’établissement des grades, nous vous invitons à consulter le site Internet de la Commission canadienne des grains : https://www.grainscanada.gc.ca/fr/qualite-grains/guide-officiel-classement-grains/.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter les Producteurs de grains du Québec ou la Régie des marchés agricoles et agroalimentaires du Québec.